Le BARPI propose des retours d’expériences concernant :

1 – l’accidentologie liée à l’utilisation des GRV

Accident GRV (Grand Récipient pour Vrac) ou aussi appelé IBC (Immediat Bulk Container).

2- l’inventaire des accidents technologiques de 2018


Les accidents liés à l’utilisation de GRV :

Ils concernent principalement :

  • L’inobservation des règles de circulation qui a conduit au renversement des véhicules et de leurs cargaisons parmi lesquels pouvaient être présents des GRV. Des mélanges de produits incompatibles
    peuvent également s’en suivre ;
  • Des défauts d’arrimage des chargements pouvant engendrer des
    • renversements de GRV ;
    • percements de GRV par un arrimage non adapté ou par l’agression avec des objets eux-mêmes non arrimés.
  • Des fuites de GRV localisées au niveau des vannes (vannes défaillantes ou mal refermées…)
  • Les interventions humaines
    • Manipulation des GRV liés au chargement déchargement puis au déplacement des containers par les caristes (chocs et percement de GRV, chute de GRV, renversement, éclatement…) ;
    • Manipulation lors du dépotage des GRV.
  • Les pertes de contrôle de procédé
    • Création de mélanges incompatibles lors de dépotage ;
    • Instabilité des produits.
  • Les défauts matériels
    • Rupture de GRV ;
    • Fuites de vannes.
Exemple :

Mesures pour éviter ces incident/accident GRV évoqués par le BARPI :

  • Identification des risques inhérents au stockage des GRV, qu’ils soient pleins, vides ou en cours d’utilisation.
  • Organisation et conditions du stockage.
  • Choix des GRV adaptés aux conditions d’utilisation et en adéquation avec les produits stockés ;
    o Prise en compte insuffisante du REX disponible concernant l’accidentologie impliquant les GRV ;
    o Culture du risque insuffisante au regard notamment de l’usage de plus en plus banalisé des GRV
  • Ergonomie inadaptée en particulier lors d’opération de transvasement de produits à partir directement des GRV.
  • Procédures et consignes relatives notamment à la vérification préalablement du GRV appelé à être utilisé (compatibilité, état neuf, ayant déjà servi, nettoyé ou non, les produits ayant été contenus sont-ils compatibles avec ceux devant être stockés, la persistance à l’état de traces de certains produits pouvant conduire à des effets indésirables sur les produits futurs) ;
  • Organisation du travail, en ce qui concerne entre autre la gestion des flux de GRV, le respect des zones affectées à chaque type de GRV, le traçage des opérations réalisées, leur mémorisation et la transmission de l’information aux opérateurs devant intervenir ultérieurement ;
  • Formation et qualification ressortant comme deux éléments fondamentaux vis-à-vis de la manipulation des GRV en particulier pour les caristes.

Accidentologie liée à l’utilisation des GRV, exploitation de la base ARIA et enseignements – Décembre 2019 – BARPI

Les règlements TMD imposent des contraintes de vérifications tous les deux ans et demi (2.5 ans) pour les GRV contenant des marchandises dangereuses classées au transport.

La réglementation TMD en vigueur 


Inventaire des accidents technologiques de 2018

EN 2018, 101 événements (contre 174 en 2017 et 146 en 2016) ont donné lieu à une déclaration d’accident au ministère conformément à l’article 7 de l’arrêté TMD.

Les phénomènes dangereux sont répartis de cette façon pour les accidents TMD 2018 :

    • l’explosion, 2% (-2%)
    • l’incendie 12% (-8%)
    • l’atteinte à une capacité 5% (-13%)
    • la perte de matières dangereuses 89% (+26%)
Camion-citerne transportant 24 t de chlorite de sodium :

Accident mortel et pollution

Déraillement d’un wagon dans une usine d’engrais :

Ammoniac 

Fuite sous une citerne :
Fuite d’acide bromhydrique
Piles et batteries au lithium :

Conditionnement de batteries

Batteries a l’origine d’un incendie ?(A)

Batteries a l’origine d’un incendie ? (B)

Dépotage de chlore :

Défaut des tuyauteries

Inventaire complet des accidents technologiques survenus en 2018 recensés par le BARPI


BARPI : Bureau d’analyse des risques et pollutions industriels

TMD : Transport de marchandises dangereuses (réglementations ADR, IATA, IMDG, RID, ADN)

ARIA : Analyse, Recherche et Information sur les Accidents